CONSEIL D'ÉCOLE EXTRAORDINAIRE DU JEUDI 15 MARS 2013.

1. Demande de report à la rentrée 2014 .

Argumentation contre le report à septembre 2014: pas d'argument contre le report ...

Argumentation pour le report à septembre 2014:Temps d'une réflexion sereine et profonde en concertation avec toutes les personnes concernées.

Les programmes devant être remis à plat, ne serait-il pas judicieux d'attendre 2014 pour démarrer le tout sur une base plus solide, plus claire?

Que toutes les écoles du département démarrent en même temps.

Trop de questions sans réponses. 

  oui: 24             non:   1                  abstention: 0                      refus de participer au vote:                                                                                           

2 atsem  ne votent pas  et la représentante de la ville au CE ne prend pas part au vote non plus.

 

2. Organisation de la semaine de 4 jours et demi avec travail   

VOTE : - Pour le mercredi matin 8 - Pour le samedi matin: 10 - Abstention: 7

Présentation des arguments pour et contre le mercredi matin:


POUR

- Continuité de la semaine (mais pour les élèves plus grands car les petits ( c1 et c2) ont besoin d'une coupure de la semaine.

- Week-end libéré pour les familles.  

- Pb des familles  séparées et/ou recomposées.

CONTRE

- Pas de coupure en semaine = moins de repos pour les enfants.

- Pas de coupure en semaine = le rythme des enfants de 3 ans n'est pas celui des enfants de 10 ans....

- Certaines familles choisissent des temps partiels pour une meilleure qualité de vie.

- Les activités personnelles des enfants seront concentrées sur le mercredi après-midi = Fatigue... , ou le soir = moins de créneaux pour les activités, bousculade de la vie familiale et fatigue.

- Disparition de certaines activités associatives dont les enfants bénéficient actuellement le mercredi.

-Augmentation considérable des coûts pour les familles.

- Journée du mercredi trop fatigante pour les enfants qui cumulent classe et activités.

-Manque de garantie sur les propositions de l'Arpej et leur capacité à absorber une demande supplémentaire d'accueil.

- Incidence sur le travail des femmes et les temps partiels souhaités par les familles pour profiter de leurs enfants et se poser, vivre à un meilleur rythme.

-Le débat n'est pas suffisant.

-Absence de réponses concrètes de la ville pour rassurer les parents.

- Le choix du mercredi ou du samedi n'a pas été évoqué auprès des familles. La position parisienne n'est pas obligatoirement le reflet de la réalité nationale.

-Restauration le mercredi et transport des enfants à priori contradiction avec les choix du conseil général.

 

- Pour le samedi matin:   

Présentation des arguments pour et contre le samedi matin :

POUR

- Pouvoir rencontrer les parents plus facilement

(perte constatée depuis la semaine de 4 jours).

- Plus facile pour la ville: pas de cantine, de transports et moins cher.

- Évolution moins coûteuse pour les familles.

- Pas d'incidence sur les activités des enfants.

- Le lundi était plus facile à l'époque de la semaine incluant le samedi matin, les enfants étaient moins déconnectés.

- Peu de parents partent en week-end  et les courses ne sont pas obligatoirement une activité intéressante pour les enfants.

-Permet le contact avec " l'autre" parent en cas de famille séparée.

- Les parents des 2 fédérations sont plutôt favorables à ce choix.

CONTRE

- Coupure du rythme (mais pour c3).

-  Risque d'absentéisme accru le samedi matin   en maternelle.

- Parents séparés.

 


3. HORAIRES des journées de classe:

 

- Les après-midi écourtées auront aussi un lourd impact sur: les sorties scolaires (théâtre, concerts...) qui devront toutes se faire le matin.

- Impact financier également sur les tarifs déjà très importants des transports pour les sorties.

Les cars seront pris plus tôt pour le ramassage scolaire et les tarifs préférentiels ne pourront plus être appliqués.

- Les activités sportives, la piscine seront revues avec des créneaux en moins.

- Les propositions de la ville jouent sur 15mn matin , midi et soir et cela n'aura peut être pas grand effet sur le rythme de l'enfant.

 

SYNTHÈSE.

1. Consultation de tous les partenaires, avec au moins 1 moment de rencontre/débat de toutes les institutions concernées.

2. Le questionnaire envoyé aux familles est fermé.

3. Trop de questions se posent et pas de réponses concrètes. Inquiétude des familles.

4. Pour les horaires d'une semaine de 4,5 jours:

Tout en reprécisant que le conseil d'école se positionne sur une demande de report à la rentrée 2014 et plutôt sur la matinée du samedi,et que nous ne sommes pas favorables à l'allongement de la pause méridienne

La  proposition retenue par le conseil d'école, pour les horaires  : 8h45/12h et 14h/16h et 8h45/11h45 le samedi. (5h15/jour et 3h le samedi)   

5. La réforme des rythmes scolaires est toujours envisagée dans le cadre d'une

vie familiale, professionnelle et sociale qui ne prend pas en compte les besoins de l'enfant. Son temps de présence dans des locaux (scolaires ou autres), avec les contraintes de la vie communautaire sera augmenté (même si il est réparti différemment) et il n'y a pas à l'heure actuelle de réponse sur les conditions quantitatives et qualitatives  des activités qui seront proposées.

 

4. QUESTIONS DIVERSES.

 

-Choix des animations proposées: seront-elles les mêmes pour toutes les écoles?, si non sur quels critères seront-elles décidées?

-Recrutement des personnels pour les animations proposées.

-Taux d'encadrement des enfants sur temps de midi et pour les activités péri-éducatives.

-Incidence sur les budgets familiaux (augmentation des tarifs des repas ? du périscolaire du matin ? )

-Si 2 horaires de retour possibles à l'école (pause méridienne) comment seront  gérés les effectifs? responsabilité?  encadrement supplémentaire? sécurité des enfants qui arrivent (qui s'assure de la bonne arrivée des enfants qui doivent revenir à 13h35, ), paiement pour les familles?

Où vont les enfants (intégrés aux ateliers en cours ou restent dehors?)

-Organisation des locaux pour les ateliers ? En classe,  à midi il reste du matériel sur les tables , des travaux en cours, la disposition du mobilier,  autant de paramètres qui peuvent être problématiques pour les ateliers dans des écoles qui n'ont pas de salles libres .

Où vont les enseignants pour travailler pendant ce temps allongé du midi?

Comment, quand et où organiser l'heure hebdomadaire d'APC?

-Incidence sur les associations accueillant des enfants d'âge primaire.

-Surcharge d'activités le mercredi?  ou le soir?

- La sieste des petits, n'y-a-t-il pas risque à plus ou moins long terme que le temps méridien rallongé ait une incidence sur les classes de petites sections (et par là- même sur les organisations pédagogiques type classes multiâges)?

- Les activités encadrées par des Etaps ou des Dumistes  seront-elles transférées sur le temps hors-classe? Dans ce cas, il faudrait peut-être attendre les nouveaux programmes car cela aurait aussi une incidence sur l'emploi du temps scolaire. Cette question n'est pas motivée par les mêmes raison que les enseignants parisiens.

 

CONCLUSION :

Dans l'attente de réponses concrètes aux questions soulevées par les modalités de mise en application de la nouvelle semaine scolaire, les membres du conseil d'école de Ragon demandent son report à la rentrée 2014/2015.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site